Blue Flower

 

Les Grand-mères sont des anges
 


 Théâtre de marionettes
 jeu d'acteurs
 

 tout public à partir de 6 ans  




Création en 2007

Une libre adaptation du livre « Tu sais siffler, Johanna ? » de l’auteur suédois Ulf Stark.

C'est l'histoire de deux fillettes, l'une a une grand-mère,l'autre n'en a pas,mais elle aimerait bien en avoir une.  Mais où trouver une grand-mère ?…
Au foyer des personnes âgées.

Voilà, comment naîtra une grande histoire d'amour.
Pleine de rire, de larmes, de bêtises, de cerises, de tendresse et tristesse. Oui, aussi de tristesse, car la grand-mère meurt à la fin de l’histoire…de vieillesse…tout simplement. Mais le vent se lève… et la vie continue…

" Nous avons eu envie de donner une sorte de « béquille » à nos jeunes spectateurs, qui peut-être déjà eux-mêmes ont « perdu » quelqu’un de très cher, très proche…Nous avons créé une image à la fin du spectacle où la grand-mère s’envole avec les ailes d’un ange… car, c’est bien connu : Les Grands-Mères sont des Anges.

Il nous est permis d’imaginer que nous avons le droit de faire un petit coucou à la personne morte. On peut imaginer qu’elle peut nous voir, nous entendre, de là où elle est maintenant, peut-être toute seule, de là où nous sommes restés ici, peut-être tout seul…
A la fin du spectacle, nous proposons toujours une discussion avec le public.
Nous avons constaté que ce spectacle devenait :
- un moyen pour les adultes de parler avec les enfants des morts de la famille.
- un moyen pour les enfants de raconter qui est mort et de ressentir un soulagement en constatant qu’il est tout à fait normal de désirer faire un petit coucou aux disparus. "

Jauge : 100 personnes - Durée : 50 minutes
Ce spectacle existe dans des versions différentes :
- en français
- en allemand
- en anglais
- et en bi-lingue français / allemand

Ce désir de le présenter en différentes langues est né du fait que la marionnettiste / comédienne est elle-même allemande.De plus, elle a fait l’expérience  que jouer le spectacle dans une autre langue apporte beaucoup de rythme et de richesses à la version originale.La possibilité de le jouer en anglais ouvre les portes à des représentations aux collégiens et lycéens qui approcheront d’une autre façon une langue étrangère et qui découvriront le théâtre de marionnettes.

 

Co-Production :
La Fabrique des Arts à Côté

Avec de vifs remerciements à :
Christine Berthier, Martin Béziers
La Maison de l’Eau

d’Allègre les Fumades (30

 


Texte et mise en scène : Alain Blanchard
Jeu : Bettina Vielhaber
Marionnettes : Compagnie de l’Échelle
Décors : Les Ateliers Denino
Ombres : Raymundo Theater
Création Lumière : Igor Bernardic
Photos : Jean-François Lepage