Blue Flower

Clac
 


 Théâtre gestuel 

 tout public à partir de 3 ans 


 

Création en 2016

Première le 8 janvier 2016

Une petite tranche de vie oú l’on traverse des clacs en tous genres… Des clacs de départ mais aussi d’arrivée, de joyeux clacs, des clacs peureux, des clacs d’urgence, des clacs silencieux et surtout, il y a des clacs que l’on ne fera jamais plus de la même manière.

Un moment à passer en compagnie d’une sans-abris ronchon et d’une dame qui aime le jambon. Elles se croisent innocemment, s’ignorent royalement et s’afrontent poliment mais sans aucune complaisance. Chacune a ses manies, chacune a son monde, chacune peuple sa solitude avec ce qui est à sa portée. Entre la magie du pouvoir d’achat et la poésie de la pauvreté, témoignant de l’indécence innocente du riche et de l’impudeur forcée de qui n’a plus rien à perdre, Clac est un spectacle qui décrit avec humour et tendresse des êtres humains qui vivent des réalités inégales.
Un spectacle qui offre une loupe aux petits et aux grands pour observer de près deux femmes qui, même si elles vivent l’une à côté de l’autre, ne se voient pas.
Parce que l’une a une maison et l’autre pas, une assymétrie peut-être irrémédiable se crée, confrontant les adultes avec leurs propres ambivalences et les enfants avec une injustice si courante qu’elle en devient presque invisible.

Note de l’auteur
Vivant au Portugal depuis maintenant 10 ans, j’assiste tous les jours à la dégringolade des conditions de vie des portugais. Devant ma porte, dans le jardin, de l’autre côté de la rue, je croise quotidiennement les sans abris de plus en plus nombreux de mon quartier et une question me passe régulièrement par la tête: Est-ce qu’un jour ça sera mon tour de dormir dehors? Comment est-ce possible qu’un être humain soit abandonné à ce point?
J’observe les passants qui préfèrent, règle générale, les ignorer. J’observe les sans abris qui, règle générale, ignorent les personnes qui sont au bout de la main qui leur tend, ou pas, quelques sous.
J’ai eu envie d’offrir aux enfants et à leurs parents un portrait de cette non-relation qui nous ronge parfois douloureusement la conscience à nous les adultes mais que je pense nécéssaire de révéler doucement aux enfants. Qui sait, peut-être sauront-ils transformer notre impuissance?
Caroline Bergeron


Jauge: 80 spectateurs 
Durée: 40 minutes

 



tech2 btn

Distribution :

Metteur en scène : Caroline Bergeron
Comédienne /musicienne : Theodora Carla
Marionnettiste /comédienne : Bettina Vielhaber 
Scénographie: Les Ateliers Denino 
Création Lumière: Sonya Perdigao